JONQUERETTESJONQUERETTESJONQUERETTESJONQUERETTESJONQUERETTESJONQUERETTESJONQUERETTESJONQUERETTES

Urgences : 112 ou 15
Pompiers : 18
Gendarmerie : 17

Centre anti-poisons :
04.91.75.25.25
Enedis (ERDF) Dépannage :
09 72 67 50 40
GAZ urgences :
0810 893 900

Initiation aux gestes qui sauvent

Le Samedi 12 novembre 2016

Seule une personne sur cinq connaît les gestes qui sauvent.
Et vous ?

Le ministère de l'Intérieur et la Préfecture de Vaucluse reconduisent le dispositif mis en place en février 2016, en s'associant à l'ensemble des acteurs du secours pour proposer :

Le samedi 12 novembre 2016 

des initiations gratuites, dans tout le département.

 

Au cours de ces sessions, certains gestes qui sauvent seront enseignés :

L'initiation gratuite (à partir de 10 ans) de deux heures aux gestes qui sauvent se compose de deux modules :

* Actions à conduire dans une situation d'exception engendrant de nombreuses victimes (environ 1 heure)
      - le dégagement en urgence d'une victime,
      - la mise en position d'attente pour les victimes qui le nécessitent,
      - la lutte contre les hémorragies au moyen de garrots de fortune ou par la compression réalisée directement sur la plaie.

* Actions à conduire dans une situation du quotidien : l'arrêt cardiaque.
   Ce module "arrêt cardiaque" (environ 1 heure) est plus couramment dénommé Alerter - Masser - Défibriller (AMD)

chaque participant recevra une attestation délivrée par le formateur.

Vous pouvez dès à présent vous inscrire sur le site préfectoral : www.vaucluse.gouv.fr pour participer à une séance d'initiation.


Session de 15 personnes
Selon les centres : session de 10h à 12h ou de 14h à 16h

 

CHAQUE CITOYEN DOIT ETRE ACTEUR DE SA PROPRE SECURITE.

 

Au quotidien comme en situation de crise, il y a des gestes qui sauvent. Quatre personnes sur cinq survivent à un arrêt cardiaque grâce aux gestes de premiers secours. Les gestes qui sauvent peuvent stabiliser l'état des personnes blessées avant l'arrivée des services d'urgence.